instructeur

instructeur

instructeur [ ɛ̃stryktɶr ] n. m.
• 1372; lat. instructor
Personne qui instruit. éducateur, moniteur, professeur. Spécialt, milit. Celui qui est chargé de l'instruction des recrues. Adj. m. Sergent instructeur. Dr. Personne qui instruit une affaire. Adj. m. Juge instructeur : juge d'instruction.

instructeur nom masculin Pilote expérimenté chargé d'apprendre à un ou à plusieurs élèves le pilotage d'un avion, la navigation, la surveillance des moteurs et des instruments. ● instructeur (expressions) nom masculin Magistrat instructeur, juge chargé d'instruire une affaire pénale avant procès. ● instructeur (synonymes) nom masculin Pilote expérimenté chargé d'apprendre à un ou à plusieurs élèves...
Synonymes :
instructeur, instructrice nom (latin instructor) Personne qui est chargée de l'instruction de recrues, des nouveaux membres d'un organisme, d'une organisation.

instructeur
n. m. et adj. m.
d1./d n. m. Celui qui instruit.
Spécial. Celui qui est chargé de l'instruction des soldats.
|| adj. m. Officier instructeur.
d2./d adj. m. DR Juge instructeur, qui instruit une affaire.

⇒INSTRUCTEUR, subst. masc.
A. — Vieilli ou littér. Celui qui instruit, enseigne. Synon. mod. précepteur, professeur. L'orphelin trouve un père, l'insensé un médecin, l'ignorant un instructeur (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 398). Un jour, je remis à l'instructeur une composition française sur la Passion; elle avait fait les délices de ma famille et ma mère l'avait recopiée de sa main (SARTRE, Mots, 1964, p. 82).
En appos. Trois fois par jour catéchisme d'une heure en langue indigène. Cinquante-sept femmes et quelques garçons répètent mécaniquement les réponses aux questions que répète monotonement le catéchiste instructeur (GIDE, Voy. Congo, 1927, p. 708).
B. Spécialement
1. ART MILIT. Gradé ou officier chargé d'instruire les recrues, les soldats. Manuel de l'instructeur. Pour les officiers ou sous-officiers de carrière, la « vocation » militaire s'identifie rarement à une vocation enseignante! On devient instructeur comme par surcroît (Serv. milit. et réf. armée, 1963, p. 48) :
1. M. Barrel (...) fit venir à ses frais un instructeur militaire, une fois la semaine, de la préfecture où il y avait une garnison. Comme ça, les jeunes ouvriers, en arrivant au régiment, pouvaient très vite être nommés de première classe, passer caporaux, sous-officiers, pourquoi pas officiers?
ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 25.
En appos. Officier, sergent instructeur. Mme Kergaran avait quarante ans environ. Elle était forte, très forte, parlait d'une voix de capitaine instructeur (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Patronne, 1884, p. 693). Adrien était brigadier-instructeur pour la gymnastique (ARAGON, Beaux quart., 1936p. 255).
2. DR. Magistrat chargé d'instruire une affaire. La Souricière, prison temporaire où l'on tient les prévenus à la disposition de l'instructeur (BALZAC, Interd., 1836, p. 123) :
2. On avait (...) fait une enquête à Marengo. Les instructeurs avaient appris que « j'avais fait preuve d'insensibilité » le jour de l'enterrement de maman. « Vous comprenez, m'a dit mon avocat, cela me gêne un peu de vous demander cela. Mais c'est très important. Et ce sera un gros argument pour l'accusation, si je ne trouve rien à répondre. »
CAMUS, Étranger, 1942, p. 1170.
En appos. Magistrat instructeur, juge instructeur. Synon. de juge d'instruction. Alors pourquoi ce désarroi, ce vide béant à la place du ventre, cette panique de l'assassin devant un juge instructeur? (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 127) :
3. Pierre Vaux fils apprécie comme suit le document brissonnien : (...) les lecteurs ont vu dans le cours de cet ouvrage que les magistrats instructeurs [it. ds le texte] ont reconnu eux-mêmes l'innocence de Vaux, mais qu'il leur fut ordonné d'une manière formelle d'étouffer la vérité.
CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 490.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. XIVe s. [ms.] subst. « celui qui enseigne, qui instruit » maistre et instructeur (J. GOULAIN, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, f° 363 v° ds GDF. Compl.); 2. 1636 id. dr. instructeur de procès (MONET); 1831 adj. le juge instructeur (NODIER, Fée Miettes, p. 144); 3. 1823 adj. milit. capitaine instructeur (BOISTE); 1832 subst. (RAYMOND). Du lat. class. instructor « ordonnateur (en partic. d'un repas) » formé sur le supin instructum de instruere, v. instruire; en lat. chrét. et médiév. « celui qui éduque » (BLAISE Latin. Med. Aev.). Fréq. abs. littér. : 75. Bbg. GOHIN 1903, p. 316.

instructeur [ɛ̃stʀyktœʀ] n. m. et adj.
ÉTYM. 1372; lat. instructor, de instructum, supin de instruere. → Instruire.
1 Vx. Personne qui instruit. Éducateur, entraîneur, moniteur, professeur (→ Gladiateur, cit. 2).
2 (1832; adj., capitaine instructeur, 1823). Milit. Celui qui est chargé de l'instruction des recrues (maniement des armes, exercice, manœuvre…). || Manuel de l'instructeur.Adj. || Officier, sergent instructeur.
3 (1636, instructeur de procès). Dr. Celui qui instruit une affaire.Adj. (1832). || Magistrat, juge instructeur : juge d'instruction.
REM. Le fém. instructrice [ɛ̃stʀyktʀis], qui serait normal aux sens 1 et 3, ne semble pas attesté.
tableau Noms de métiers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Instructeur — (franz., spr. ängstrūktör), s. Instruktor …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • instructeur — (in stru kteur) s. m. 1°   Celui qui instruit. •   Ils [les adversaires des philosophes] sont tous parmi nous ce qu étaient les apôtres, Avant qu un feu divin fût descendu sur eux, De leur siècle profane instructeurs généreux, VOLT. le Russe à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INSTRUCTEUR — s. m. Celui qui instruit. Instructeur mercenaire. Instructeur de son siècle. Il est peu usité dans ce sens.  Il se dit, particulièrement, de Celui qui est chargé d enseigner aux jeunes soldats l exercice et le maniement des armes. Manuel de l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INSTRUCTEUR — n. m. Celui qui instruit. Il se dit, particulièrement, de Celui qui est chargé d’enseigner aux jeunes soldats l’exercice et le maniement des armes. Manuel de l’instructeur. Adjectivement, Capitaine instructeur. Officier instructeur. En termes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Instructeur (aviation) — Un instructeur est un pilote qui dispense l instruction en vol requise pour la délivrance d une licence ou d une qualification de pilote. Dans les pays d Europe membres des JAA (Joint Aviation Authorities) , instructeur est une qualification… …   Wikipédia en Français

  • Instructeur (baseball) — Au baseball, un certain nombre d instructeurs (assistant entraîneur en Europe) est nécessaire au bon fonctionnement d une équipe. Ce personnel d instructeurs est subordonné au gérant, qui dirige le club. Personnel d instructeurs Instructeur des… …   Wikipédia en Français

  • Instructeur de Close Combat — Le close combat est un système de combat particulier, son enseignement se fait avec rigueur et respect en gardant la vraie logique de ce système de combat. La meilleure façon de comprendre et d apprendre ce système, est de le pratiquer dans de… …   Wikipédia en Français

  • Instructeur militaire — Un instructeur militaire est un officier ou sous officier qui, dans l armée, est chargé de la formation et de l apprentissage des nouvelles recrues. Portail de l’histoire militaire Catégories : Droit militaire …   Wikipédia en Français

  • Magistrat instructeur — ● Magistrat instructeur juge chargé d instruire une affaire pénale avant procès …   Encyclopédie Universelle

  • ingénieur instructeur — inžinierius instruktorius statusas T sritis profesijos apibrėžtis Inžinierius, nurodantis, kaip tvarkyti tam tikros srities techninius darbus, arba mokantis tam tikros srities praktinių įgūdžių. atitikmenys: angl. engineer instructor pranc.… …   Inžinieriai, technikai ir technologai. Trikalbis aiškinamasis žodynėlis

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”